Class40
Tours du Monde
Sélection RDR 2022
  • 1
    Redman (FRA 161)
    Redman (FRA 161)
    A. Carpentier
  • 2
    Banque du Leman (FRA 159)
    Banque du Leman (FRA 159)
    V. Gautier / S. Koster
  • 3
    Lamotte Module Création (FRA153)
    Lamotte Module Création (FRA153)
    L. Berry
Prochaines courses

Brèves

Départ de la 1ère étape du défi Atlantique

12 monocoques de la Class40 ont quitté ce samedi 23 mars Pointe à Pitre à 15 heures françaises très précises, dans le cadre du Défi Atlantique, à destination de Horta dans l’archipel des Açores.

Olivier Blanchet / GPO
Olivier Blanchet / GPO

Prélude à ces 2 300 milles de course au contact et en équipage réduit de 2 à 4 marins, un parcours de 35 milles depuis l’îlet Gosier jusqu’à Marie-Galante, histoire de profiter jusqu’au bout de l’hospitalité Guadeloupéenne. Le vent d’Est était au rendez-vous, ayant levé en chemin une houle déjà bien marquée, notamment du côté de Marie-Galante.

Point de round d’observation pour les prétendants à la victoire, et c’est sans surprise qu’on retrouvait dès le coup de canon l’ensemble de favoris de l’épreuve bord à bord sur la ligne. C’est Made in Midi de Kito De Pavant et Alex Pella qui se montrait peut-être le plus inspiré en franchissant en tête la ligne de départ au ras du bateau comité. 

Plus bas sur la ligne, toujours en bâbord amure, Catherine Pourre et ses trois hommes d’équipage glissaient leur Earendil sous le vent d’Aymeric Chappellier (AÏna Enfance et Avenir), talonné par Tibco(Loïc Féquet) et Luke Berry (Lamotte-Module Création). Et c’est à plus de 12 nœuds que cette jolie flotte cinglait vers Trois Rivières.

Les 39 marins de l’épreuve, (dont 4 femmes) répartis sur les 12 Class40 vont rapidement rejoindre le grand large une fois passée dans l’après-midi équatorial l’île de Marie Galante. Les conditions météos sur l’Atlantique s’avèrent, au moins pour les trois premières journées, propices à la grande vitesse, à des allures de plus en plus ouvertes. Une belle incertitude continue cependant de régner quant aux conditions d’atterrissage aux Açores, d’ici 8 ou 9 jours.

 

Source: GPO / Défi Atlantique

Afficher toute la rubrique


©2013-2022 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives
Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | RSS