Class40
Tours du Monde
Sélection RDR 2022
  • 1
    Redman (FRA 161)
    Redman (FRA 161)
    A. Carpentier
  • 2
    Banque du Leman (FRA 159)
    Banque du Leman (FRA 159)
    V. Gautier / S. Koster
  • 3
    Lamotte Module Création (FRA153)
    Lamotte Module Création (FRA153)
    L. Berry
Prochaines courses

Brèves

Défi Atlantique : victoire d'Aïna Enfance et Avenir sur la 1ère étape

Pierrick Garenne / GPO
Pierrick Garenne / GPO

Aymeric Chappellier, Eric Quesnel et Rodrigue Cabaz ont franchi la ligne d’arrivée de la première étape du Défi Atlantique, entre Pointe à Pître et Horta aux Açores, mardi 2 avril 2019 à 5 heures, 46 minutes et 19 secondes (TU). Il a parcouru les 2 230 milles théoriques du parcours en 9 jours, 15 heures, 46 minutes et 19 secondes, à la moyenne de 9,63 noeuds. Il a en réalité parcouru 2 507 milles sur le fond, à la vitesse de 10,82 noeuds.

Aymeric Chappellier

« Une belle course pour cette première étape. Il reste à gagner la deuxième. On savait que le front arrivait au bout de 5 jours. Il fallait attaquer dans le tempo, imposer un rythme soutenu pour creuser un écart dès le départ avant l’arrivée du front. Il fallait se placer. La stratégie était claire, mais le bon placement n’était pas facile à trouver, avec des fichiers qui se contredisaient. On a affiner au coup par coup sans prendre les routages au pied de la lettre. Il fallait trouver la bonne trajectoire. Le front nous a un peu ralenti, 3 heures, et Catherine (Pourre) est passée très vite aussi. Je n’étais pas inquiet car je savais que l’on allait encore creuser. La première partie au reaching était musclée, rapide mais très humide. Partir à trois sur un Mach 40, c’est un peu la guerre. Il faut trouver sa place. Rodrigue et Eric ont toujours répondu présents, avec du mordant. On a nos automatismes, on s’est créé notre petit univers et on va le garder pour la deuxième étape. On a un petit matelas sur le reste de la flotte. Rien n’est fait. Horta est une de mes destinations préférées qui me réussit plutôt bien. On a eu un spectacle incroyable avec une baleine et son baleineau. On est un peu fatigué mais tout ira bien après une bonne nuit ».

Eric Quesnel

« On a pris un bon départ, avec un peu de réussite ensuite avec des grains qui ont ralenti nos adversaires. Il fallait ensuite aller vite pour attraper les systèmes qui évoluaient devant nous. Aymeric a fait un super job à la navigation. Il fallait bien gérer notre avance, savoir quand accélérer et en garder sous le pied. On a bien tourné à trois hommes d’équipage. J’ai vu des choses magnifiques, des belles glissades sous spi… Le départ était sympa puis les baleines dans la zone de transition…. »

Rodrigue Cabaz

« Je suis un homme heureux ! Cette première partie de la course s’est super bien passée, pas trop dure à part la fin, et ces deux jours au près. Content du résultat et de la forme, en tête depuis le début. L’équipage a super bien tourné, les manoeuvres se déroulaient sans problème. On est rodé pour la deuxième manche. Je découvre Horta. J’espérais arriver de jour… On a quelques jours pour apprécier maintenant… »

 

Source: Défi Atlantique / GPO

Afficher toute la rubrique


©2013-2022 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives
Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | RSS