Class40
Sélection Class40
  • 1
    Acrobatica
    Acrobatica
    A. Riva
  • 2
    Vogue avec un Crohn (FRA 195)
    Vogue avec un Crohn (FRA 195)
    PL. Attwell
  • 3
    La Manche Evidence Nautique
    La Manche Evidence Nautique
    N. Jossier
Prochaines courses

Actualités

40 Malouine LAMOTTE : Le tandem Beccaria - Andrieu remporte la mise !

© Easy Ride
© Easy Ride

Du vent soutenu, des grains, de la mer, de la pluie… les 24 duos en lice dans la 4e édition de la 40’ Malouine LAMOTTE ne pouvaient pas espérer meilleur scénario pour la grande course de 187 milles disputée entre Saint-Malo et les Sept Iles pour répéter leurs gammes avant la fameuse Transat Jacques Vabre Normandie – Le Havre. De fait, les conditions ont été exigeantes et les gros bras de la classe ont naturellement joué aux avant-postes. Le tiercé gagnant ? Ambrogio Beccaria – Nicolas Andrieu (Alla Grande – Pirelli), Nicolas d’Estais – Léo Debiesse (Café Joyeux) et Matthieu Perrault – Kévin Bloch (Inter Invest).

Partie hier à 12 heures pour une boucle de 187 milles au départ et à l’arrivée de Saint-Malo via Videcoq, au large de Granville, puis une marque à l’ouest des Sept Iles, aux abords de Lannion, la flotte de la 40’ Malouine LAMOTTE a bouclé la boucle ce vendredi matin. A 8h18, au terme d’une vingtaine d’heures, le tandem Ambrogio Beccaria et Nicolas Andrieu a en effet franchi la ligne d’arrivée, trois minutes et 58 secondes devant le binôme Nicolas d’Estais – Léo Debiesse. « On est très contents. Les écarts sont faibles à l’arrivée et on s’attendait même à ce qu’ils soient encore plus petits car la mi-parcours on était un bon paquet dans un rayon de cinq milles, presque les uns sur les autres. Au final, pour ce qui nous concerne, on a fait la différence sur le retour, au portant, et on est d’autant plus satisfaits que jusqu’ici, on était rapides au près mais moins sous spi. En vue de la transat, ce n’est évidemment pas pour nous déplaire ! », a commenté le skipper de Alla Grande – Pirelli qui s’est, de fait, emparé des commandes aux environs de 3h30 ce matin, soufflant ainsi la vedette à la paire Nicolas d’Estais et Léo Debiesse qui avait, pour sa part, mené les troupes un long moment après avoir parfaitement tricoté au près.

Un jeu ouvert jusqu’à la fin

Partie hier à 12 heures pour une boucle de 187 milles au départ et à l’arrivée de Saint-Malo via Videcoq, au large de Granville, puis une marque à l’ouest des Sept Iles, aux abords de Lannion, la flotte de la 40’ Malouine LAMOTTE a bouclé la boucle ce vendredi matin. A 8h18, au terme d’une vingtaine d’heures, le tandem Ambrogio Beccaria et Nicolas Andrieu a en effet franchi la ligne d’arrivée, trois minutes et 58 secondes devant le binôme Nicolas d’Estais – Léo Debiesse. « On est très contents. Les écarts sont faibles à l’arrivée et on s’attendait même à ce qu’ils soient encore plus petits car la mi-parcours on était un bon paquet dans un rayon de cinq milles, presque les uns sur les autres. Au final, pour ce qui nous concerne, on a fait la différence sur le retour, au portant, et on est d’autant plus satisfaits que jusqu’ici, on était rapides au près mais moins sous spi. En vue de la transat, ce n’est évidemment pas pour nous déplaire ! », a commenté le skipper de Alla Grande – Pirelli qui s’est, de fait, emparé des commandes aux environs de 3h30 ce matin, soufflant ainsi la vedette à la paire Nicolas d’Estais et Léo Debiesse qui avait, pour sa part, mené les troupes un long moment après avoir parfaitement tricoté au près.

Un jeu ouvert jusqu’à la fin

« Lors de la remontée entre Videcoq et les Sept Iles, on a été vite et on a tiré les bons bords. Le portant n’est pas le point fort du bateau et comme en plus la mer était un peu courte et hachée, on a eu un peu de mal à conserver notre avance », a indiqué de son côté le skipper de Café Joyeux qui a tenté de faire la différence, sur la fin du parcours, en passant au nord du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc quand son rival direct a, pour sa part, préféré le contourner par le sud. « Passer à terre a finalement été le bon choix stratégique d’autant que la mer était nettement plus calme », a commenté le navigateur italien qui a ainsi définitivement pris l’avantage. « Cette première place fait plaisir. Elle nous donne encore un peu plus de confiance pour la suite. Avec Nicolas, on était restés sur notre OCS (départ prématuré) lors de la Rolex Fastnet Race qui nous avait coûté cher. Cette fois, il n’était pas question pour nous de partir en troisième rideau pour assurer. Au contraire, il était important de bien partir et c’est ce que nous avons fait », a souligné Ambrogio qui confirme ainsi son statut de favori de la Transat Jacques Vabre après ses deuxièmes places sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022 puis le Défi Atlantique 2023, et sa victoire sur la CIC Normandy Channel Race, en mai dernier.

« On s’est régalé ! »

Même chose ou presque pour de nombreux autres gros bras du circuit, venus également pour valider un certain nombre de points techniques mais aussi s’affirmer comme de sérieux clients avant la Route du Café, à commencer par Matthieu Perrault et Kévin Bloch (Inter Invest) qui complètent donc le podium de cette course off-shore de la 40’ Malouine LAMOTTE. « C’était super intéressant. On a vu plein de trucs et c’est ce que l’on attendait dans la mesure où il s’agissait de notre première course cette saison sur le bateau », a relaté l’ancien Ministe qui a, de fait, profité de conditions toniques mais aussi complexes. « Ça a vraiment été intense. On ne s’attendait pas à avoir autant de vent ni autant de grains. C’était très instable et on n’a pas dormi du tout, ni l’un ni l’autre. On est content du résultat. Les autres ont fait zéro erreur et tout le monde a attaqué. On a tous terminé dans 30 nœuds sous grand spi et grand-voile haute. On a fait de beaux plantés et c’était même franchement chaud dans le chenal, à l’arrivée, mais on s’est régalé ! », a terminé Matthieu qui a, comme les 23 autres duos en lice, rendez-vous dès demain à partir de 10 heures pour le Trophée LODIGROUP. Au menu : des régates in-shore en équipage avec, à leurs bords, des invités.

Source : SNBSM

Le classement complet : 40 Malouine LAMOTTE - Class40

Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious partager sur Digg partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique


©2013-2024 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives
Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | RSS