Class40
Sélection Class40
  • 1
    Groupe SNEF / Alla Grande Pirelli
    X. Macaire / A. Beccaria
  • 2
    Acrobatica / Crédit Mutuel
    A. Riva / I. Lipinski
  • 3
    Vogue avec un Crohn / Legallais
    PL. Attwell / F. Delahaye
Prochaines courses

Actualités

TJV : De la tempête à la pétole…

© team Vogue avec un Crohn
© team Vogue avec un Crohn

Ils le savaient dès le départ, il fallait passer la latitude de Lisbonne pour espérer que de nouveaux horizons s’ouvrent. Voilà qui est chose faite pour une bonne partie de la flotte.

Ian Lipinski (Crédit Mutuel), jeudi 9 : « Enfin Lisbonne ! Comme une délivrance ! (…) C’était brutal, violent et, surtout, inconfortable et stressant. Et là, les étoiles, le spi, la glisse… ». Mais l’affaire n’est pas encore gagnée car, comme l’expliquait Nicolas D’Estais (Café Joyeux) : « on essaie de contourner une première petite dorsale. Il va falloir ensuite traverser une zone de vent foireux pour tomber sur la véritable dorsale qui commande l’entrée dans l’alizé. ». Jeu passionnant à suivre puisque comme l’écrit l’organisation de la course, « la dispersion en latéral est assez marquée entre les deux groupes aux avant-postes. Plus de 40 milles séparent le leader Amarris des équipages franco/espano-italiens qui ont rasé le DST du cap Saint Vincent et progressent en parallèle dans l’Est. »

Idem du côté des « Sharp », les Class40 au nez pointu. Jérôme Lesieur (Label Emmaüs) « commence à sécher un peu ! (…) Le bateau avance dans la bonne direction et on essaie de récupérer un peu. Hier c’était de la survie. »

« On aime ce sport parce que ce n’est jamais simple, qu’il y a des moments durs parfois, mais aussi plein de moments extraordinaires comme ce lever de soleil ce matin après une nuit de surf sous spi » écrit le binôme de Seafrigo-Sogestran. Et pourtant la nuit dernière s’annonçait pénible sans vent…

Sur les réseaux, on retrouve le même sentiment : « Après 3 jours à vivre en rampant dans un bateau penché, au milieu du fracas permanent des vagues et le mugissement du vent dont les rafales flirtent allègrement avec les 40 nœuds (…) on lance enfin un spi, le bateau est à plat, les cirés commencent à sécher, on entraperçoit la lumière au bout du tunnel et puis… plus rien. Plus de vent, rien, nada. » (Axel Tréhin – Project Rescue Ocean). Même son de cloche sur Vogue avec un Crohn : « Après une mer démontée, un bateau qui tape, qui cogne et qui hurle, place à la recherche du moindre souffle d’air… »

Résultat, ce vendredi matin, du jeu de placement vers le Sud, canalisé par le contournement obligatoire de Porto Santo : avantage aux bateaux les plus à l’Ouest, la traversée de la première zone de vent faible a coûté cher aux tenants de l’Est. Achille Nebout (Amarris), en tête du classement ce matin : « c’était bizarre : hier soir, le vent est rentré Est puis a forci par l’Ouest avec 20 nœuds. On a cavalé sous gennaker toute la nuit ». Aurélien Ducroz (Crosscall) confirme : « On compose avec un vent qui n’est en aucun cas conforme à ce qu’annoncent les prévisions météo (…) La situation demeure complexe. » Emmanuel Le Roch (Edenred) également : « le contraste était brutal entre le front et la pétole ! Il a fallu se sortir de la molle et nous nous en sortons pas mal (…) Le vent est revenu en fin de nuit et cela tartine bien ce matin. Superbes sensations de glisse. »

La bonne nouvelle de ce vendredi est le retour en course de plusieurs bateaux qui avaient dû s’arrêter comme Le Bleuet de France ou Trimcontrol. Fabien Delahaye (Legallais), reparti cette nuit : « Ça sèche et on repart ! Nous ne sommes pas restés longtemps à Cascais et c’est plutôt une bonne nouvelle. Et, solidarité des gens de mer oblige, ils nous attendent dans la pétole ! »

Source: organisation Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre et teams

Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious partager sur Digg partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique


©2013-2024 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives
Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | RSS