Class40
Tours du Monde
Sélection RDR 2022
  • 1
    Sogestran Seafrigo (FRA 197)
    Sogestran Seafrigo (FRA 197)
    G. Pirouelle
  • 2
    Sign for Com (GER 189)
    Sign for Com (GER 189)
    M. Fink
  • 3
    TQuila (IRL 159)
    TQuila (IRL 159)
    A. Richardson
Prochaines courses

Actualités

Alberto Bona, Champion Class40 2023 !

1img1194.JPG

Le navigateur italien Alberto Bona (37 ans), après une remarquable saison, est sacré champion Class40 2023. Arrivé en Class40 seulement en septembre 2022, cest à la tête de son propre projet à bord de son Mach40.5 IBSA quAlberto Bona entre dentrée de jeu dans les tops 10, soffre deux belles victoires cette année sur la RORC Caribbean 600 et sur Les Sables-Horta et monte sur la troisième marche des deux transats de lanné: le Défi Atlantique et la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre.

Dauphin émérite, Ambrogio Beccaria (Alla Grande Pirelli) termine deuxième devant Erwan Le Draoulec (Everial).

Une saison à haut niveau

Cette année encore, les Class40 étaient nombreux sur les lignes de départ et, parmi eux, nombre de prétendants aux victoires rendant bien difficile de se risquer à donner un tiercé gagnant.

« Nous sommes vraiment super contents de cette victoire sur le championnat. C’était notre première saison complète en Class40, on découvrait les nouveaux bateaux qui ont bien évolué par rapport aux Class40 pointus… C’est une belle récompense ! Nous avons réussi à être au départ de toutes les courses, à être réguliers, avec de bons résultats. Nous sommes super fiers ! » 

Champion devant d’autres champions ? « Quand on a vu le plateau des skippers mais aussi des co-skippers sur chacune des courses de la saison, on s’est dit qu’il y aurait du niveau ! Alors oui, c’est une fierté supplémentaire de gagner ce championnat face à un plateau incroyable »

Une saison intense

Cinq courses au programme de ce championnat, dont deux transats, et plus de 11.500 milles en course pour se départager.

« J’étais content qu’il y ait beaucoup de courses. Il y a des courses très intelligentes, comme le Défi Atlantique qui m’a incité à rester aux Caraïbes, après avoir été « à l’arrach’ » pour être dans les temps pour la Route du Rhum. Ça m’a permis de souffler une fois arrivé de l’autre côté, de participer à la Caribbean 600, une course mythique qui a été aussi l’occasion de faire naviguer Luca, notre team manager. C’était un super calendrier de courses, très intense. J’étais un peu stressé en début d’année car il ne laissait pas beaucoup de temps pour s’occuper du bateau et le faire évoluer mais ça s’est bien passé. Ça reste des bateaux simples. 20 jours de chantier entre la fin du Défi et la CIC Normandy Channel race… et c’était reparti ! »

Pablo, lincontournable

Si le règlement du championnat sacre un skipper, il faut cette année encore mettre Pablo Santurde del Arco à l’honneur : co-skipper d’Alberto, il mérite amplement de partager cette victoire puisqu’il a participé à toutes les courses du championnat sur IBSA.

« Avec Pablo, on s’est rencontré avant le depart de la Route du Rhum. Je cherchais quelqu’un qui puisse intégrer le team, partager la saison, pas seulement sur l’eau mais aussi dans la logique de faire évoluer et progresser ma connaissance du Mach 5. Il était pris par beaucoup d’autres courses mais il a été présent avec toujours une belle energie. C’est une victoire d’équipe, du travail accompli ensemble. »

Le souvenir de la saison

« J’ai vraiment plein de bons souvenirs de la saison mais le moment le plus émouvant, c’était l’arrivée de la première étape des Sables-Horta. Ça a été pour moi une émotion très forte parce que c’était une belle victoire, une récompense du travail effectué. En plus une victoire sur une course au large, une course incroyable avec des conditions magiques, tout au portant ! »

LItalie à lhonneur

Alberto Bona a donc gagné la RORC Caribbean 600, Les Sables-Horta et le championnat Class40 2023. Ambrogio Beccaria sur Alla Grande Pirelli a, lui, remporté la Transat Jacques Vabre, la 40 Malouine Lamotte et la CIC Normandy Channel Race. L’Italie peut donc être fière de ses coureurs au large.

« Ce qui compte c’est qu’on arrive à créer quelque chose pour que ceux qui, en Italie, ont de la passion, aiment la course au large, qu’ils aient la possibilité de faire cette activité géniale. Ce n’est pas une question de France vs Italie puisque tout ce que j’ai appris, je l’ai appris en naviguant en France au contact avec des skippers, des entraineurs, météorologues, qui ont toujours été super avec moi. A nous maintenant de transmettre l’expérience qu’on a accumulée et peut-être créer quelque chose en Italie. Le but est la transmission. »

Un beau Troisième

Erwan Le Draoulec (Everial) vient compléter ce podium grâce à une saison durant laquelle il a toujours su se placer avec quelques coups d'éclat, comme son arrivée victorieuse à la 2e étape du Défi Atlantique (ou encore sa victoire dans la Rolex Fastnet Race, bien que celle-ci ne soit pas comptabilisée au championnat). Souvent à l’affut des bons coups, le skipper d’Everial, successeur de Stan Thuret sur le bateau éponyme, se voit récompenser de sa régularité dès sa première saison par une très belle troisième place au championnat.

2024

Le programme 2024 de la Class40 est très chargé et à tiroirs ! Certains sont restés aux Antilles après la TJV pour participer à la RORC Caribbean 600 et The Atlantic Cup. Les autres sont de retour en métropole et ont le choix entre la Niji40, transat en équipage de 3 entre Belle-Île et Marie-Galante, et The Transat CIC, la transat anglaise en solo. Tous se retrouveront ensuite sur la Québec Saint-Malo. Un nouveau choix à faire en septembre entre l’incroyable CIC Normandy Channel Race et une nouvelle course au large en Méditerranée, la Med-Max Occitanie – Saïdia resorts.

« On continue en Class40 avec mon sponsor IBSA. On participera probablement à The Transat CIC et à la Québec Saint-Malo. On remet le titre en jeu ! Ça ne sera pas facile, ce sera une saison différente, avec du solo. Ça va être très intéressant. »

Les « Sharp »

A noter, la superbe performance de Jules Bonnier (Nestenn Entrepreneurs pour la planète), épaulé cette année par Robin Follin, qui termine à la 12ème place du championnat avec son Class40 « pointu ». Il termine premier Sharp de chacune des courses auxquelles il a participé, laissant des scows dans son sillage et a même réussi à finir deuxième à La Rochelle en avril !

Classement du championnat 2023

1. Alberto Bona (IBSA) – 1077pts

2. Ambrogio Beccaria (Alla Grande Pirelli) – 896pts

3. Erwan Le Draoulec (Everial) – 807pts

4. Axel Tréhin (Project Rescue Ocean) – 720pts

5. Alister Richardson (Tquila) – 716pts

6. Ian Lipinski (Crédit Mutuel) – 668pts

7. Pierre-Louis Attwell (Vogue avec un Crohn) - 653pts

8. Achille Nebout (Amarris) – 633pts

9. Xavier Macaire (Groupe SNEF) – 589pts

10. Mikael Mergui (Centrakor) – 587pts

…..

12. Jules Bonnier (Nestenn Entrepreneurs pour la planète) – 575pts

Classement complet : championnat2023.pdf (class40.com)

Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious partager sur Digg partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique


©2013-2024 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives
Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | RSS