Class40
Sélection Class40
  • 1
    Vogue avec un Crohn (FRA 195)
    Vogue avec un Crohn (FRA 195)
    PL. Attwell
  • 2
    Amarris (FRA 182)
    Amarris (FRA 182)
    A. Nebout
  • 3
    legallais
    legallais
    F. Delahaye
Prochaines courses

Actualités

TJVNLH, J+10 : Ca glisse à l'Ouest

© Seafrigo - Sogestran
© Seafrigo - Sogestran

10 jours de course, déjà, et la flotte des 45 Class40 étalés sur plus de 750 milles entre le Nord de Madère et bientôt la latitude de Nouakchott en Mauritanie, continue de glisser le long des rivages africains, où souffle encore un alizé de force décidément bien instable. Pour 35 d'entre eux, les Canaries sont déjà reléguées au rayon des souvenirs dans les livres de bord et c'est bien le contournement de l'île de Sal au Cap Vert, marque de passage à laisser à tribord, qui occupe les esprits de chaque duo. Les Imocas, du moins ceux qui ne naviguent pas avec la tête de flotte des Class40, ont évité comme la peste la proximité de ces îles aux senteurs africaines, par crainte des forts dévents et de cette brutale rupture de l'alizé sur toute la zone. Chef de file pour l'heure indéboulonnable de la flotte Class40, Redman (Carpentier - Santurde) va pourtant devoir s'y frayer un chemin. Point d'échappatoire par l'Est pour les Class40, dispensés de pot au noir, et qui entameront passé le Cap Vert, la traversée de l'Atlantique en route directe vers Fort de France.

Pointés bon dernier il y a encore trois jours seulement, bien isolés à l'Ouest de toute la flotte en compagnie exclusive de Serenis Consulting (Galfione - Péron), Antoine et Olivier Magré (E. Leclerc- Ville-La-Grand) remportent la palme de la résilience, de la patience et de l'entêtement. La pression qu'ils ont trouvée en bordure de dépressions d'Atlantique Nord, les ont propulsé en un long bord rapide à la 27ème place, performance en cours. Jean Galfione et Eric Péron, remontés à la 25ème place, lorgnent depuis sur la 24ème place chèrement défendue loin dans l'Est par Vogue avec un Crohn de Pierre Louis Attwell et Maxime Bensa. Dans une autre configuration de course et aux avant postes cette fois, le duo Belgo-Français Jonas Gerckens - Benoit Hantzperg à la barre du Max 40 Volvo s'est donné lui aussi, à la faveur d'un franc décalage occidental, les moyens de venir disputer la superbe des leaders de l'épreuve, les redoutables Antoine Carpentier - Pablo Santurde sur leur non moins redoutable Mach 40.4 Redman. Avec le ralentissement attendu lors de la traversée de l'archipel, c'est un regroupement d'une petite vingtaine de Class40 qui va offrir le spectacle inédit et éminemment excitant de voiliers en course à l'assaut des îles, et de cette entrée dans le vaste Atlantique qui constituera le long sprint final de la Transat.

Le fait du jour :
Luke Berry -Lamotte - Module Création
Après le passage difficile de Gran Canaria hier, Luke et Achille  constataient dans la nuit que le Class40 enregistrait un gros déficit de vitesse. Au petit matin, après inspection, le verdict tombait : une énorme bâche était enroulée autour de la quille! Les deux hommes entamaient sans tarder des opérations de maintenance pour se libérer de cette bâche, affallage du spi et de nombreux demi-tours dans tous les sens. Après quelques temps, l’opération fut un succès et Lamotte-Module Création reprenait sa chasse aux leaders.

La perf du jour : On a ce matin envie de citer pêle-mêle Charles-Louis Mouruau et Andrea Fantini (Guidi) à la bagarre pour la 11ème place avec Croatia Full of Life (Calliste Antoine - Ivica Kostelic), mais aussi les filles de la Boulangère Bio, Amélie Grassi et Marie Riou désormais 9èmes, ainsi que les 10 places gagnées par Antoine et Olivier Magré (E.Leclerc - Ville-La-Grand), avec 384 milles parcourus ces dernières 24 heures! Pour mémoire, le record des 24 heures pour un Class40 est de 429 milles, Crédit Mutuel de Ian Lipinski (17,9 noeuds de moyenne!).

A noter :
La zone interdite de Mauritanie n’est pas un DST mais une zone interdite que la Direction de Course a installée pour éviter les éventuelles pirates ou voleurs qui pourraient agresser les bateaux. De même , il existe une zone interdite pour la course, établie par la DC, le long de la côte brésilienne, où l'on rencontre d’une part pas mal de petits bateaux de pêche non éclairés mais aussi tout ce qui sort du fleuve Amazone déchets, troncs d’arbres etc… Source : Direction de course Sylvie Viant

Ils ont dit :

Snow boarder et poète
La nuit, on dit que tous les chats sont gris.
Mais l’océan l’est, lui aussi;
Sous le rayon de la lune qui luit,
La surface nous offre ses 50 nuances de gris.
Le vent de son côté forcit
Et nous prie de prend un puis 2 ris,
Nous éviter ainsi de partir au tapis,
Pour garder en vie notre spi.
Un sommeil en dent de scie,
Et voila, la nuit est fini.
Mathieu Crépel - Everial

Freedom - Thomas Bulcke
« Dans la brafougne, le vent medium ou fort, l'instant banette est un moment unique en son genre. Allongé raide comme un piquet en essayant de se détendre pour trouver le sommeil. Collé à la cloison on peut entendre l'eau filer le long de la coque, les vagues s'écraser sur le pont suivi des écoulements d'eau qui ruisselent sur le bateau. On sent le bateau vibrer en accélerant, s'arrêter en enfournant dans la vague de devant, se cabrer, zigzaguer dans les surfs infernaux. S'ajoutent les bruit des rebondissements du bateau sur les vagues, le bruit du vent qui siffle dans le mat pour nous rappeler qu'à tout moment, il peut nous adresser une petite rafale qui fera tout basculer et nous partirons au tas. Allongé dans ma bannette, je dois accepter d’être cette petite chose vulnérable sans defense qui cherche juste quelques minutes dans les bras de Morphée avant que mon tour n'arrive pour aller défier les éléments. Ca sera alors à Thibaut de placer sa confiance dans mon bras qui avec agilité guidera notre beau bateau dans les vagues. Bref vous l'aurez compris je n'arrive pas à dormir. »

La Boulangère bio - Amélie Grassi
« Nous avons passé une journée de rêve, 20 nds et grand soleil, un peu de mer pour des surfs encore plus rigolos. Des conditions dont on ne se lasse jamais. Avec Marie nous nous sommes régalées à la barre toute la journée, nous avons tout donné, avions une super vitesse et cela fait plaisir ce soir d'être bien installées dans le top 10. (9èmes ce matin ndlr)
Cette nuit nous essayons de bien nous reposer et de préparer la suite, comme tout le monde nous recherchons le juste passage pour exploiter au mieux le peu de vent qui nous portera vers le Cap Vert... casse tête amusant »

Milai - Anne Beaugé
« Aujourd'hui, on a eu bien du mal à résister aux assauts qui viennent de tous côtés,  par ceux qui ont fait le tour par l'ouest, ceux qui ont pris plus court par l'est, on se fait dévorer de plus en plus vite... La nuit dernière a été superbe, le bord de spi assez loffé nous a tenu en haleine. Ceci dit le vmg cest bien aussi pour être a plat et au sec ! Nous barrons beaucoup, et cela a pour conséquence de créer dans chacun de nos dos une crampe aigue et sournoise, entre l'omoplate et la colonne. Pour ma part, la sensation c'est que mon muscle s'est transforme en beef jerky … » On se détend avec les chansons d'Ivica Kostelic a la VHF, reprises en choeur par Charles Louis Mourruau, et avec la visite d'oiseaux sur le pont, une magnifique sterne (?) qui est venue tourner 100 fois autour du bateau, chiper le velcro du gennaker, et s'installer sur le roof. On commence à se rationner en chocolat, on a pas prévu assez, au vu de la faible vigueur des alizés ! »

Seafrigo - Sogestran - Cédric Chateau

« Les nuits se suivent et ne se ressemblent pas du tout, c'est le moins que l'on puisse dire. Depuis 48h, nous luttons contre des conditions météorologiques défavorables et voyons nos concurrents directs disparaître de notre radar avec des vitesses nous laissant rêveurs. Et bien cette nuit, bizarrement, alors que les prévisions n'étaient pas bien différentes de la veille, nous ne négocions plus des passages de grains avec des vents erratiques, c'est fini tout ça, bien au contraire ! Notre compteur affiche une belle moyenne et qui plus est, sur la trajectoire directe de l'île de Sal, notre prochaine target.
Et il semblerait, ce qui constitue une découverte mondiale majeure, que l'état de notre moral soit directement connecté au speedomètre du bateau (bon ok peut-être aussi un peu aussi au tableau des résultats…). »

Leclerc Samsic - Simon Kervarrec

« Aujourd'hui,à bord, c'était bricolage ! Il y a des jours comme ça où tout décide de casser en même temps.... Donc ça a commencé par un accro dans le spi, puis un taquet qui a decidé de se dévisser et enfin, le vie de mulet qui ne voulait plus tenir la baume au mat !!! Après tout, à par la prendre dans la tête, on se demande à quoi ça sert vraiment cette baume ! A part ça, le bateau avance bien même si j'ai l'impression d'être en mode Vasymolo 3000 comparé au Magre flashé à 17,3kt au PoseReport »

Croatia Full of Life - Calliste Antoine 
« Nuit au contact avec Guidi, à jouer dans les dévent des Canaries. Actuellemnt dans une option Ouest sur la flotte pour descendre au Cap Vert, on recolle sur le paquet des premiers qui touche la pétole avant nous.
Faudra pas qu'on traine trop pour traverser d'ailleurs : mon frère, ma soeur et ma copine repartent le 29 de Martinique… »

Edenred - Emmanuel Le Roch
« Journée délicate et déterminante, nuit blanche à venir ! Après une super nuit sous grand spi à plus de 16nds de moyenne c’est une autre ambiance que nous avons eu à bord toute la journée, beaucoup de mer et un vent n’affolant pas le compteur à plus de 8 nds. Téléchargement de fichiers, compréhension des systèmes, routage, encore routage, actualisation des pointages, j’use de tous les outils pour avoir le plus de cartes en main et prendre la bonne décision. Notre avance sur la flotte va fondre comme neige au soleil. De notre côté, nous allons essayer de tirer une fois de plus notre épingle du jeu pas une belle trajectoire, la nuit prochaine s’annonce comme une des plus importante de cette transat !! On est à fond ! En espérant avoir un brin de réussite. Redman nous mène toujours la vie dure niveau vitesse. Le moral est bon et sommes d’attaque pour la suite ! »

Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious partager sur Digg partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique


©2013-2024 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives
Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | RSS