Class40
Tours du Monde
Sélection RDR 2022
  • 1
    Quéguiner - Innoveo (#176)
    Quéguiner - Innoveo (#176)
    C. Douguet
  • 2
    Groupe SNEF (#178)
    Groupe SNEF (#178)
    X. Macaire
  • 3
    Redman (#161)
    Redman (#161)
    A. Carpentier
Prochaines courses

A la Une

Xavier Macaire (Groupe SNEF), vainqueur de la Drheam Cup !

© Thierry Martinez / Drheam Cup
© Thierry Martinez / Drheam Cup

Les Class40 se sont fait attendre, ce jeudi 22 juillet, éole ayant décidé de mettre les nerfs des concurrents à rude épreuve à l’issue de la belle bagarre qu’ils se sont livrés sur le parcours de 1000 milles depuis Cherbourg-en-Cotentin. 

Xavier Macaire (Groupe SNEF) est le premier à franchir la ligne d'arrivée en baie de La Trinité sur Mer. S'il avait laissé Antoine Carpentier (Redman) passer le Fastnet devant lui, le Pogo S4 #178 a joué aux avant-poste dès le départ. « J’ai pris un super départ. Je garde une bonne place lors de la traversée de Manche puis je me positionne bien le long des côtes anglaises. J’avais une bonne vitesse, je passe Land’s End en tête. Antoine Carpentier a réussi à me passer devant au Fastnet que j’enroule en deuxième position, je suis tombé dans la molle alors que j’avais de l’avance, j’étais dégoûté mais c’est de bonne guerre.
Ensuite je me suis régalé à faire marcher mon bateau dans la descente vers la Bretagne, c’était sport, on a eu de beaux départs au tas ! Je fais deux bons coups : un bon empannage au large de l’Angleterre qui me permet de bien me positionner et de prendre une petite avance, puis un autre à l’atterrissage en Bretagne grâce auquel je creuse bien cet avantage sur mes poursuivants. J’ai bien analysé le plan d’eau, je me suis bien placé et ça m’a permis de recreuser l’écart. Après je suis resté focus pour bien faire marcher le bateau. La fin a été très longue, j’avais vraiment peu de vent…"

Ils ont dit

Amélie Grassi (5ème): « Je suis épuisée, je n’ai jamais mis autant de rythme dans une course auparavant. Nous avons eu toutes les conditions et souvent le vent n’était pas très stable du coup c’était difficile de se reposer si on voulait rester dans le match. Les siestes étaient courtes et plutôt isolées. Il ne fallait vraiment rien lâcher ! Je me souviendrai de ce premier passage du Fastnet en solo, il s’est mérité ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et forcément je me réjouis d’avoir joué devant tout le temps ! J’avais une bonne vitesse, j’ai réussi à tenir les positions, j’étais dans les bons coups aussi. Je suis vraiment très satisfaite de ma course ! On ne va pas se mentir, mon début de saison a été compliqué. Et mentalement quand des situations comme ça s’installent, ce n’est pas très confortable. Du coup j’abordais cette régate avec plus de détachement, en espérant retrouver un peu de légèreté et de plaisir d’être sur l’eau et là c’est le cas ! J’ai pris énormément de plaisir et en plus je fais une belle performance, c’est super ! »

Jonas Gerckens (21ème): "Il fallait, avant tout, finir cette Drheam Cup pour valider mon billet pour le grand rendez-vous de l’automne. Et c’est fait! 1000 Milles qui ont été loin d’un long fleuve tranquille pour l’ensemble des concurrents (chavirage, casses de safrans et autres pertes de voiles). De mon côté, il y a eu des bonnes phases mais surtout des mauvaises, y a eu des bons bords mais surtout des mauvais. La course au large, la plupart du temps, c’est dur (particulièrement en solitaire). Ça tape 24h/24h (encore plus avec les Scows – le modèle du Volvo164), une certaine violence qui en fait un dépassement de soi constant, un inconfort tel qu’on se demande comment on peut encore y aller de manière volontaire ! Mais, il y a cette étincelle, ce moment d’extase qui, de façon complètement illogique, te fait dire que c’était quand même bien !!!! Le Volvo164 et moi-même, nous serons donc bien au départ à Saint Malo en novembre prochain pour le pire mais surtout pour le meilleur."

Axel Tréhin (6ème): « Il va falloir un peu de temps pour digérer cette course et en tirer toutes les leçons, mais ce qui est sûr c’est que les galères de début de parcours ont été bien gérées pour pouvoir vraiment profiter du bord retour de l’Irlande, qui était vraiment un bon galop d’essai pour La Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2022 »

Le classemen généralDrheam Cup (Course qualif' RDR) - Class40

Imprimante Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Delicious partager sur Digg partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique


©2013-2022 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes intéractives
Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | RSS